10 attractions touristiques de Mexico

Mexico, avec ses 20 millions d’habitants, est l’une des plus grandes villes du monde. Les origines de cette immense ville remontent à 1325, année de la fondation de la capitale aztèque Tenochtitlan. Il a ensuite été détruit en 1521 par le conquérant espagnol Hernan Cortes. Sur ses ruines a été fondée une nouvelle ville qui a été la capitale de la vice-royauté de la Nouvelle-Espagne et plus tard la capitale du Mexique.

La ville de Mexico offre une chance d’en apprendre davantage sur les Aztèques, l’une des plus grandes civilisations du monde, ainsi que sur leurs conquérants espagnols. De nombreux bâtiments coloniaux figurent encore parmi ceux de styles architecturaux plus modernes. La ville offre également aux visiteurs l'occasion de voir les œuvres de Diego Rivera, l'un des plus grands muralistes du monde. Voici un aperçu des principales attractions touristiques de Mexico :

10. Basilique de Guadalupe

La basilique de Guadalupe est le résultat de la Vierge Marie apparue en 1531, demandant à un paysan pauvre de dire à l'évêque qu'un temple devrait être construit ici en son honneur. L'évêque incrédule a demandé une preuve que l'homme avait vu la Vierge. À sa demande, il plaça des roses sous son manteau; quand il l'ouvrit, les roses, contenant une image de la Vierge, tombèrent. Une «nouvelle» basilique de Guadalupe a été construite entre 1974 et 1976, conçue par Pedro Ramirez Vasquez (qui a également conçu le musée national d'anthropologie). L'immense place devant la basilique peut accueillir 50 000 fidèles; de nombreux visiteurs y assistent tous les 12 décembre. pour célébrer le jour de fête de la Vierge de Guadalupe.

9. Château de Chapultepec

Le château de Chapultepec est un site royal situé au sommet de la colline de Chapultepec, ce qui se traduit par «la colline de la sauterelle». C'était un site sacré pour les Aztèques. Il s'agit du seul château d'Amérique du Nord à abriter la royauté. . En 1847, six cadets militaires adolescents sont morts en défendant le château des envahisseurs américains lors de la bataille de Chapultepec, pendant la guerre américano-mexicaine; ils sont honorés avec une peinture murale à l'entrée du château. Aujourd'hui, le château abrite le Museo Nacional de Historia.

8. Musée Frida Kahlo

Frida Kahlo était peut-être l'épouse d'un célèbre artiste mexicain, Diego Rivera, mais elle était aussi une artiste de premier plan. Elle est née et est décédée à la Casa Azul (Maison Bleue) où elle a vécu toute sa vie. En 1968, Rivera a transformé la maison en musée en son honneur. Le musée est spécialisé dans leur art ainsi que dans celui d’autres artistes folkloriques, d’artéfacts pré-espagnols et d’autres souvenirs associés au couple. C'est le musée le plus visité de Coyacan, où il se trouve, et l'une des attractions touristiques les plus visitées de Mexico.

7. Palacio de Bellas Artes

Le Palacio de Bellas Artes, ou Palais des Beaux-Arts, est un somptueux bâtiment blanc qui constitue le centre culturel de Mexico et de Mexico. Construit sur l'emplacement d'un ancien couvent et du premier théâtre national du Mexique, l'extérieur du bâtiment est de style néo-classique et art nouveau, tandis que l'intérieur est d'art déco. Il est surtout connu pour ses peintures murales réalisées par de célèbres artistes mexicains tels que Siquieros et Diego Rivera. C'est également un centre des arts de la scène qui accueille des spectacles du Ballet Folklorico de Mexico et d'autres groupes.

6. Palacio Nacional

Palacio Nacional (Palais national) est le lieu de travail du président du Mexique. Mais le président n'est pas la première personne à gouverner une nation ici. Une grande partie du palais est fabriqué à partir de matériaux utilisés dans la construction du palais du souverain aztèque Montezuma II. Le palais occupe tout un côté de la Plaza de la Constitucion. Le palais abrite une cloche qui a appelé les troupes à l'action dans la guerre pour l'indépendance du Mexique; On sonne chaque 15 septembre pour commémorer l'occasion. Le palais orné contient également des peintures murales de Diego Rivera décrivant l’histoire du Mexique de l’époque précolombienne à la révolution mexicaine. Les visites en anglais sont gratuites.

5. Xochimilco

Xochimilco est une banlieue de la ville de Mexico qui s’est assise sur les rives du lac Xochimilco avant l’arrivée des Espagnols. Aujourd'hui, il est surtout connu pour ses canaux qui, dans l'Antiquité, reliaient les villages autour du lac. Les visiteurs peuvent faire des promenades dans le réseau de canaux de 110 km de Trajineras, la version mexicaine de la télécabine. Une grande partie de Xochimilco est désignée réserve écologique. Xochimilco est un bon endroit pour flâner et admirer les bâtiments historiques.

4. Templo Mayor

Le Templo Mayor était un temple aztèque à Tenochtitlan. Le temple a été agrandi au fil des décennies jusqu'à ce qu'il devienne le centre principal de la vie religieuse. Des sacrifices humains aux dieux de la guerre et de la pluie ont eu lieu ici. Puis, en 1521, elle a été détruite par les conquistadors espagnols, qui ont ensuite érigé rapidement la cathédrale - mais pas tout à fait. Le temple, qui consiste en une grande pyramide de pierre, est resté perdu jusqu'à sa découverte en 1978. Aujourd'hui, les visiteurs peuvent voir les vestiges de plusieurs temples plus anciens trouvés sous le temple d'origine tout en se promenant dans les fouilles.

3. Catedral Metropolitana

Awesome est un terme qui vient à l’esprit lorsque vous visitez Catedral Metropolitana, ou cathédrale métropolitaine, la plus grande et la plus ancienne cathédrale du Nouveau Monde. Située sur la Plaza Zocala, la cathédrale du XVIe siècle est magnifique lorsqu'elle est illuminée la nuit. Les pierres du Templo Mayor des Aztèques ont été utilisées pour construire une église, antérieure à la cathédrale sur ce site. La cathédrale, qui représente de nombreux styles architecturaux, abrite une grande collection de peintures et d'objets façonnés, dont beaucoup datent de l'époque coloniale.

2. Museo Nacional de Antropologia

Le Museo de Antropologia présente l'histoire des peuples du Mexique, avec un espace consacré à la façon dont ses cultures autochtones ont vécu avant l'arrivée des Espagnols au 16ème siècle et à la façon dont leurs descendants survivent aujourd'hui. Bien que le bâtiment du musée soit davantage un style contemporain, son intérieur renferme d'anciens artefacts utilisés il y a des centaines d'années. L'artéfact le plus célèbre est la pierre de calendrier aztèque, qui n'a pas été utilisée comme calendrier, mais contient des signes de 20 jours et les quatre époques de soleils qui ont précédé le cinquième soleil actuel.

1. Zocalo

Situé au cœur du centre historique, le Zócalo (ou Plaza de la Constitución) est l’une des plus grandes places du monde. Il est flanqué de la cathédrale métropolitaine au nord, du palais national à l'est et de plusieurs autres bâtiments historiques. Un immense drapeau mexicain occupe le centre, qui est cérémonieusement abaissé et élevé chaque jour. La place de la ville est un lieu de rassemblement pour les Mexicains depuis l'époque aztèque. Aujourd'hui, de nombreux événements y sont organisés, notamment des concerts, des démonstrations et d'autres rassemblements sociaux plus typiques.

Recommandé

10 plus beaux parcs nationaux au Kenya
2019
Où se loger à Majorque: Meilleurs villes et hôtels
2019
Où dormir à Kuala Lumpur: Meilleurs quartiers et hôtels
2019