10 meilleurs endroits à visiter au Guatemala

Le Guatemala est un endroit formidable pour voir des sites que vous n'irez probablement pas voir ailleurs. Des choses comme les volcans fumants, le café de renommée mondiale fraîchement sorti des pentes où il a poussé et torréfié, et les ruines de la grande civilisation maya. Le Guatemala est un endroit où se mêler à la population locale, y compris parcourir le pays dans un ancien bus scolaire peint en couleurs, appelé bus de poulet. Oh, le pays compte de superbes plages et des lacs d'une blancheur incroyable, dont le lac Atitlan est le plus célèbre. Alors, gringos, il est temps de faire ces sacs et vamoose!

Un aperçu des meilleurs endroits à visiter au Guatemala:

10. Semuc Champey

Se rendre à Semuc Champey nécessite 30 minutes de trajet sur des routes cahoteuses à travers une jungle, mais le trajet en vaut la chandelle. Une fois sur place, vous pourrez vous détendre en nageant dans de magnifiques piscines bleu turquoise au sommet d’un pont de calcaire naturel. La rivière Cahabon, qui a créé le pont en calcaire, est également incroyablement bleue turquoise. Des grottes peuvent être trouvées dans le pont de calcaire; certaines grottes sont accessibles uniquement en nageant sous l'eau.

9. Todos Santos Cuchumatan

La ville de Todos Santos Cuchumatán, dans une province du même nom, est un bon endroit pour voir les Guatémaltèques autochtones vêtus de vêtements traditionnels au quotidien. C'est l'un des rares endroits au pays où cela se produit encore. Les résidents sont majoritairement mayas et parlent encore cette langue. Située dans les montagnes de la Sierra de los Cuchumatánes, la ville est connue pour ses célébrations annuelles de la Toussaint (Todos Santos se traduit par «tous les saints».). Cette célébration comprend de la musique, de la danse, de nombreuses courses d'alcool et de chevaux.

8. Livingston Où dormir

Livingston est l'un des joyaux du Guatemala niché sur la côte des Caraïbes et n'est accessible que par bateau. Heureusement, deux ferries font l'aller et le retour chaque jour. La ville est le centre de la culture garifuna, ce qui signifie que les touristes ont la possibilité de goûter au menu local et à la musique lors de leur visite. Les soirées à Livingston sont pleines d’excitation et vous aurez peut-être l’opportunité de prendre part à la Punta, une danse régionale au rythme incroyable.

7. Quetzaltenango Où dormir

Quetzaltenango a été décrit comme la ville guatémaltèque parfaite. C'est la deuxième plus grande ville du pays, mais elle n'est pas considérée comme grande ni trop petite. Quetzaltenango est également connue sous le nom maya de Xela. Les Allemands ont emménagé après le départ des Espagnols, conférant à cet ancien centre de culture du café l’ambiance multiculturelle qui règne sur la place centrale, qui abrite la cathédrale de Espiritu Santo. La ville est un point de départ pour des randonnées vers la Laguna Chicabal, un volcan de paillasson et le volcan actif Santa Maria.

6. Monterrico Où dormir

Beaucoup de gens s’adonnent aux plages de sable blanc pour se reposer et se détendre. Vous ne les trouverez pas à Monterrico, une station balnéaire prisée de la côte pacifique guatémaltèque. Les plages sont de cendre noire volcanique. Vous voudrez sûrement apporter des sandales si vous envisagez de faire du surf sur la plage, car le sable peut être trop chaud pour les pieds nus. Il y a de bonnes vagues pour surfer, mais l'attraction principale de Monterrico pourrait bien être les tortues marines. La plage est le lieu de reproduction de quatre espèces de tortues marines.

5. Flores Où dormir

Flores est située sur le lac Petén Itzá et est reliée à la terre par une chaussée, de l'autre côté de laquelle se trouvent les villes jumelles Santa Elena et San Benito. C'est ici, sur l'île de Flores, que le dernier État indépendant maya s'est opposé aux conquérants espagnols. Pour de nombreux touristes, la principale raison de visiter Flores est sa proximité avec les célèbres ruines mayas de Tikal. Mais la ville insulaire elle-même est un endroit formidable à visiter au Guatemala, regorgeant de bâtiments coloniaux à toit rouge, de ruelles rues pavées, d’une église historique et de nombreux hôtels et restaurants.

4. Chichicastenango Où dormir

Il y a quelque chose dans le nom Chichicastenango qui donne envie de visiter. Peut-être parce que c'est un bon endroit pour s'immerger dans la culture maya: presque 100% de la population de la ville est composée de Maya K'iche. Peut-être est-ce dû au fantastique marché des jeudis et dimanches, où vous pouvez acheter tout, des blouses de cuisine aux chemisiers colorés pour femmes, en passant par les pierres de chaux pour la fabrication de tortillas et de masques en bois sculptés traditionnels. L'église de Santo Tomas, construite sur le site d'un temple précolombien, est adjacente au marché.

3. Panajachel Où dormir

Panajachel, ville située au bord d'un lac dans les hautes terres du centre-sud-ouest du pays, tire son nom du mot indigène qui désigne un fruit tropical, le sapote blanc. La ville est située sur les rives du lac Atitlan, qui domine le paysage avec les volcans de la Sierra Madre. Atitlan est le lac le plus profond d'Amérique centrale. Cette ancienne ville coloniale espagnole, avec son marché animé, est réputée être le meilleur endroit au Guatemala pour acheter des souvenirs. C'est également un bon endroit pour explorer les villages autochtones environnants autour du lac Atitlan, accessibles en bateau privé.

2. Antigua Guatemala Où dormir

Antigua Guatemala est une charmante ville coloniale située dans les hauts plateaux du centre du Guatemala et l'un des meilleurs endroits à visiter au Guatemala. Plus communément appelée Antigua, elle a déjà été la capitale du royaume du Guatemala. Aujourd'hui, il est mieux connu pour son architecture baroque espagnole bien conservée. Les conquistadors espagnols s'installèrent dans la région en 1543, faisant d'Antigua la capitale de leurs avoirs en Amérique centrale. Antigua est fréquemment connue pour ses ruines d'anciennes cathédrales espagnoles, dont l'église de San Francisco, qui a été détruite à plusieurs reprises.

1. Tikal

Si vous avez vu le premier film Star Wars, vous reconnaîtrez peut-être Tikal, l'une des plus importantes ruines archéologiques de la civilisation maya précolombienne. Tikal, qui remonte au 4ème siècle avant JC, était la capitale des puissants royaumes mayas. À son apogée, Tikal comptait environ 3 000 bâtiments répartis sur plusieurs kilomètres carrés. Assurez-vous de visiter la Grande Place dans le centre; il est flanqué des ruines de deux pyramides-temples. En fait, les temples, les pyramides et les palais dominent le site.

Recommandé

10 attractions touristiques à Tokyo
2019
8 meilleurs endroits pour séjourner à Reykjavik
2019
5 meilleures excursions d'une journée en Espagne
2019